oeuvre_lc gembloux

LC Gembloux : les Héliotropes

Partagez cette page
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
bande

gemblouxLe Lions Club de Gembloux a visité le 2 octobre dernier le chantier du futur centre de nuit de l’ASBL Les Héliotropes à Incourt. Lors de cette visite, Thierry Moons, Président du Club, et Jean-Pierre Mouton, Gouverneur du district 112D, ont remis à Nathalie Delvenne, directrice de l’institution, un chèque de 30.000€ en contribution à la réalisation de ce nouveau centre.
L’ASBL « Les Héliotropes » accueille en centre de jour 7 adultes dits « à double diagnostic », présentant tous des vécus d’exclusion. Double diagnostic veut dire souffrir à la fois d’une déficience intellectuelle et de troubles psychiatriques associés (schizophrénie, paranoïa, autisme, troubles du comportement, …).

A cheval sur deux secteurs, celui de la santé et celui du handicap, ces patients peinent à trouver des lieux d’accueil. Les uns disent n’être pas habilités à s’occuper des maladies mentales tandis que les autres se sentent incapables de prendre en charge le versant handicap.

Les instances subsidiantes suivent le même schéma, se renvoyant la charge de financer un accueil soignant pour ces personnes hors normes.

Ne pouvant accueillir qu’un petit nombre de personnes, Les Héliotropes ont également développé une cellule mobile d’intervention pour aller à la rencontre des personnes à double diagnostic dans leurs lieux de vie (familles, institutions, hôpitaux psychiatriques,…) et chercher avec les acteurs de terrain les stratégies à même d’amener de l’apaisement.

Les Héliotropes ayant choisi d’accueillir les patients les plus abîmés, pour lesquels plus aucune offre de soin ni d’accueil n’était possible, ont dû fonctionner durant 7 années sans subside récurrent. La seule offre tenable durant un premier temps a été l’accueil de jour autour d’un parcours d’ateliers thérapeutiques (8 à 10 ateliers par jour) sensés amener un apaisement rapide et un travail sur les symptômes nombreux et envahissants.

Cette offre, soulageant familles et jeunes gens malades, était cependant loin d’être suffisante vu l’ampleur des difficultés et la souffrance des familles qui après 16h devaient continuer à fonctionner avec des enfants, certes apaisés, mais toujours extrêmement problématiques.

Dès l’obtention d’un subside pérenne en 2017  grâce à l’intervention de CAP 48 et de la Région Wallonne, l’ASBL les Héliotropes  s’est inquiétée de répondre à un besoin criant des familles : faire offre d’un accueil complet, de jour comme de nuit. Sans les dons et les mécénats, la réalisation de ce projet aurait été impossible.

En 2011, le Lions Club de Gembloux, touché par ces jeunes et ces familles en souffrance, a commencé à soutenir Les Héliotropes.

Ce soutien a pris diverses formes : remplir des cuves à mazout vides pour que l’accueil puisse se poursuivre, subvenir aux besoins en matériel régulièrement détruit par des patients en crise, réaliser des travaux de rénovation de l’ancien bâtiment par les membres du Club, participer à des activités avec les patients. Le Lions Club de Gembloux est également membre du Conseil d’Administration de l’ASBL « Les Héliotropes ».

Depuis plusieurs années, le Lions Club de Gembloux a désigné les Héliotropes comme Œuvre principale. La majeure partie des bénéfices récoltés au cours des activités (soirée de gala, marché de Noël, spectacles, karting, …) organisées par le Club a été affectée aux Héliotropes.

Les Héliotropes ont également été mis en évidence par Claudy Roland, Gouverneur 2019-2020 du District 112D, lors de la dernière édition de CAP48. 
Un Melvin Jones a, par ailleurs, été octroyé en juin dernier à Nathalie Delvenne, directrice des Héliotropes.

Continuez votre visite

Global Leadership Team_350
asbl
vaccilions 350
nouveaux membres 350

Abonnez-vous et recevez les nouveautés du site par mail