11 avril 2021

Le 15 mai prochain à l’occasion de sa Convention annuelle notre District procèdera à l’élection de ses représentants.

Lions de longue date et de conviction, déjà actifs actuellement dans les structures du 112D, Jean-Paul Forton et Philippe Rossignol se présentent pour remplir la fonction de 2e Vice-Gouverneur et monter dans l’ascenseur qui pourrait leur permettre d’accéder au leadership du District 112d. Portraits et …que le meilleur gagne !

relions nous

Soyez Lions

Lorsque vous rejoignez un Lions Club, vous rejoignez un réseau international de services.
Ainsi, lorsque vous offrez des services communautaires, vous contribuez à l’effort bénévole des Lions Clubs au niveau régional,  national et international.

Le District 112D sur les réseaux sociaux

Cette année, Viva for Life se réinvente pour plus de solidarité !
Notre premier défi a été l’Opération CAP48, défi que, malgré les conditions sanitaires, de nombreux clubs ont relevé au mieux puisqu’à l’heure actuelle, ns atteignons, déjà, la somme de 100 000,00 € ! #lions112d

Load More...
👉🏼 Raphaël Lanza, webmaster et ICT d’un 112d résolument 2.0…Les temps changent. Si le virtuel a pris le pas sur le présentiel au grand déplaisir de la plupart des Lions, le numérique a pris une place essentielle tant dans l’organisation, la gestion que la communication des structures du Lionisme. PC, tablettes smartphones sont désormais les outils incontournables, indispensables des clubs et de toutes les instances du Lions Club International. On peut s’en plaindre ou s’en réjouir, le numérique fait partie intégrante de notre quotidien. Mais si nous sommes en général de simples utilisateurs, certains sont des experts et d’autres en font leur métier. Raphaël Lanza fait partie des deux catégories, et d’une troisième… Il est Lions et a mis ses compétences au service du District. Portrait de l’ICT du 112d, un webmaster aux (très) multiples… avatars.🤭 On lui pardonnera (un peu), c’est outre-Quiévrain qu’il a vu le jour il y a 46 ans. Très outre même puisqu’il est basque d’origine. De Bayonne plus précisément une région qui a donc généré bien d’autres choses que le jambon. C’est là en tous cas, qu’il a rencontré celle qui, il ne le savait bien sûr pas à ce moment, allait devenir sa future femme. Claude (ou Mimie pour les intimes) est, elle, originaire de Charleroi. Comme Raphaël, elle utilisait très précocement les premiers salons de discussion (les « chats » d’MSN Messenger) accessibles via le web. Sans rire, et cela ne s’invente pas, c’est sur un site de discussion appelé … « Les gens bons » (!) qu’ils ont échangé leurs premiers mots. « Je suis rentré sur ce site par hasard (hum… NDLR) et ce que je ne savais pas, c’est que pour rentrer dans ce chat, chaque nouveau membre devait avoir un parrain ou une marraine. Mimie a été désignée comme marraine ». Et c’est ainsi Monsieur le président que tout a commencé…🎤 « Je suis parti de Bayonne pour faire une formation informatique à Paris ». N’étant qu’à deux heures et demie de route de Charleroi, ils ont décidé de se rencontrer… et plus si affinités. Et il y a eu affinités puisqu’ils sont désormais mari et femme depuis trois ans, qu’il est devenu Lions (en 2015 au club Charleroi …Porte de France (cela s’impose !), un club mixte dans lequel officiait son épouse depuis 2011).​Puisque rien n’est simple, Raphaël est informaticien « système » de formation mais si il est aujourd’hui domicilié à Marcinelle, c’est en France qu’il travaille en tant que technicien ADSL pour Free, second fournisseur d’accès internet de l’hexagone. Claude Jacquemain (appelez-la Mimie !), de son côté était (car elle est maintenant pensionnée) secrétaire de direction à l’INAMI.🦁 Comment es-tu rentré au District ?« C’est un peu compliqué (rien n’est simple avec lui décidément…NDLR). Quand Francis Borgnet, notre past-Président, est devenu Gouverneur j’ai fait partie de la Commission chargée de la préparation de sa convention et j’ai été entraîné dans la partie technique pour la préparation des supports visuels. Dans cette équipe se trouvait le regretté Yves Pire, notre webmaster de District et Gaëtan Claeys qui s’était occupé des réseaux sociaux. Quand Gérard Stelleman a succédé à Francis, Yves Pire a proposé que je devienne webmaster-adjoint et j’ai fait mon entrée à la Commission ‘Communication ‘. De webmaster-adjoint, malheureusement suite à la disparition d’Yves, je suis devenu webmaster tout court mais je suis aussi devenu adjoint à la Commission ‘Communication’ ». 💻 L’informatique est maintenant une des clés du fonctionnement du District !« C’est une bonne chose, je ne me retrouverai donc pas au chômage ! Quand Claudy Roland était Gouverneur, j’ai poussé pour qu’il crée une Commission ‘ ICT ‘(prononcez Aïeciti pour Information, Communication et Technologie donc, en français …comme en belge, les Technologies de l’Information et de la Communication) mais sous Claudy on n’en a pas vraiment eu besoin… au début du moins car la Covid est ensuite passée par là... C’est sous Jean-Pierre, pour qui la Communication est au nombre des priorités, que cette Commission ‘ICT ‘a été créée. On m’a demandé de prendre en charge les ICT de Zone et on travaille ensemble… » 💪🏼 Et il a encore une troisième casquette… « Je suis rentré l’an dernier, comme mon épouse, à la commission du CEDRES (Centre de ressources et de sensibilisation au diabète avec le regretté Pierre Gerin. Là, je gère plus particulièrement tout ce qui est visuel car j’ai aussi une autre passion dans l’informatique, c’est la retouche d’images, de photos. Bon je fais aussi un peu partie de la Commission « Communication » et un petit peu du GLT. Bref je n’ai pas le temps de m’ennuyer… »▶️ Et tu fais quoi aujourd’hui?« Pour l’ICT, c’est moi qui fait le planning de réunions Zoom, c’est un peu son rôle par défaut mais pour l’an prochain on a prévu avec Jef de reprendre le vrai rôle de l’ICT qui est la Communication et l’Information, on fera vraiment de l’ICT et plus que du Zoom car les réseaux sociaux ont pris une place importante aussi pour les Lions. On a vraiment boosté l’utilisation de Facebook quand Gaëtan Claeys a développé ses formations mais aujourd’hui on a aussi Instagram qui fonctionne très bien, on a Twitter et Youtube qui est aussi un beau réseau social et qu’on développe depuis l’an dernier. On est de plus en plus présents sur les réseaux sociaux, c’est indéniable et c’est tant mieux ».🧐 Et demain ?« Pour la partie web, il va y avoir un gros travail parce qu’on va repasser sur l’hébergeur du Multidistrict, il va donc y avoir un important travail de fond pour cette migration. Ce sera un des gros chantiers de cet été. On va développer l’ICT avec la création, la diffusion et l’explication de supports visuels. Je m’occuperai de la formation des ICT de zone qui, eux, s’occuperont de ceux des clubs, on va essayer d’avoir une ligne directrice commune du bas vers le haut et inversement. Les clubs ont une façon de travailler qui n’est pas forcément mauvaise mais on va essayer d’harmoniser tout cela pour être cohérents, qu’on ait tous le même langage. Donc il y aura du travail dans les formations et dans l’information. Webmaster et l’ICT sont deux fonctions différentes mais en général, dans les clubs celui qui fait l’un fait aussi l’autre. Il faudra identifier les ICT de clubs, les informer et les former… je crois que quand ce sera fait on aura quelque chose de vraiment chouette, on va bien s’amuser… »ℹ️ Tout le monde accroche à ces développements ?« Non, pas encore, certains travaillent encore à l’ancienne et c’est une perte de temps, d’efficacité. Il y a des outils extraordinaires qui sont à disposition, qui sont gratuits, sûrs et faciles à utiliser. En général les rétifs sont des personnes plus âgées, mais justement la technique c’est on prend un jeune qui maîtrise ces nouveaux outils, on prend un vieux qui a l’expérience et ses habitudes, on les met ensemble et tout le monde y gagne. Chacun aura appris quelque chose, tout le monde évoluera. C’est vraiment ça aussi le rôle d’un ICT ».🏆 C’est toi qui tiens les clés du District 2.0?« Non, j’ai travaillé pour faire en sorte que tout ce qui est fait puisse l’être par d’autres. Ce n’était pas vraiment le cas avant. Si je me casse une jambe, quelqu’un peut me remplacer plus facilement. Dans l’organigramme on va avoir un ICT de District, des ICT de Zone et des ICT de clubs… Dans le job description que nous avons élaboré, il est bien précisé que l’ICT est là pour épauler le Gouverneur, le Président de Zone, celui de club dans toutes ces techniques et technologies qui nous facilitent la vie. Les choses évoluent et c’est une bonne chose ! La preuve ? On travaille maintenant sur une conférence sur le climat sur Youtube avec l’ICT. Il y a quelques années, on n’aurait pas imaginé qu’un club demande à qui que ce soit ‘comment faire une conférence sur Youtube’ ? Aujourd’hui, on le demande ! Les gens savent que ça existe, ne savent pas forcément le faire et vont demander à la personne qui sait le faire… Je ne savais pas le faire, j’ai appris et j’apprends à tous… on a un mouvement qui évolue et se modernise, on apprend toujours, on ne s’ennuie jamais. Et l’an prochain, on va s’amuser encore plus ! »😎 Côté jardin, il est aussi coach des Charleroi Coal Miners…Le portrait de notre webmaster serait incomplet si on ne mentionnait pas aussi que notre Bayonnais, s’il n’a pas été tenté par la pratique chère aux Basques du rugby, il s’est investi dans une discipline sportive sans doute un peu moins …virile (quoique !). Il est en effet aussi coach de flag football américain pour des jeunes enfants, « C’est comme du football américain, sauf qu’ici on ne plaque pas On a une ceinture avec deux floches qui pendent sur les côtés et plutôt que de plaquer on tire sur la floche (?) de l’adversaire. Il y a des clubs partout, et même un championnat de Belgique, notre club est champion de Belgique et on a même des joueurs en équipe nationale. Je suis coach pour les U 16 des Charleroi Coal Miners (un club qui a d’ailleurs obtenu le titre de champion de Belgique et a des représentants en équipe nationale), et je suis en train de passer un diplôme pour devenir formateur de coachs… » Former, c’est sa déformation mais une chose est sûre, là comme ailleurs, il aime aller …au charbon !🍔 Côté diététique puisque c’est aussi une de tes formations ? « Euh, je suis très mauvais conseilleur en ce moment. Le 1er confinement a eu raison de mon poids au grand dam de mon diététicien qui me dit ‘C’est pas bien !’ Je lui réponds ‘Je sais que ce n’est pas bien’, il me dit ‘ça c’est déjà bien !’... J’ai donc choisi la règle de deux… je ne me ressers plus mais en fait le problème est que mon épouse adore cuisiner et qu’elle le fait divinement. Et en plus elle est extraordinaire et compréhensive. J’ai de la chance parce qu’elle me laisse faire, elle comprend puisqu’elle est Lion… »🤩 Les gens bons ne sont donc pas que virtuels ! ... See MoreSee Less
View on Facebook
👉🏼 Une convention 2.0, un point c’est tout !D’appels téléphoniques en visio-conférences, toute l’équipe du D112d est sur des charbons ardents pour mettre en place l’Assemblée générale et la Convention qui clôturera un exercice fortement impacté par une crise sanitaire qui n’en finit pas. Si son prédécesseur avait connu des moments plus faciles au début de son mandat, Jean-Pierre Mouton a pris ses fonctions de Gouverneur avec la Covid et terminera avec. Il avait rêvé mieux, comme beaucoup mais a su faire face et si la gestion de crise ce sera imposée dans son mandat il aura malgré tout pu mettre en place un projet qui lui tenait à cœur, le développement d’un outil de communication efficace et performant. Mais ce n’est pas tout, loin s’en faut !Comment se portent les clubs du District 112d ?🎤« Malgré la crise, le bilan est globalement positif. Dans le contexte difficile que nous connaissons depuis maintenant plus d’un an les clubs, ou la plupart d’entre eux, ne sont pas restés inactifs. Ils ont réalisé des actions, se sont renouvelés, ont prouvé qu’ils étaient toujours présents sur le terrain pour répondre à leur volonté de « servir ». On ne compte pas le nombre d’opérations qui ont été réalisées pour aider à la gestion de la crise, pour les plus démunis, et il faut veiller à en faire la publicité la plus large possible. Mieux encore, malgré l’impossibilité de se réunir en présentiel, certains clubs ont recruté de nouveaux membres qui semblent s’impliquer très fortement dans la vie de leur club même si c’est en virtuel ».Et puisque la communication est résolument à l’ordre du jour, Jean-Pierre insiste sur la formation des nouveaux membres qui pourront disposer de nouvelles vidéos sur notre site à l’adresse 112dlions.be/nouveaux-membres/ . « Il y en avait deux, la troisième vient d’être publiée et j’invite tous les Lions, pas seulement les jeunes et nouveaux membres à les consulter. Ce sont des « capsules » de quelques minutes, elles sont très bien faites. Cela rappelle les fondements de notre organisation et permet de rafraîchir la mémoire de tout le monde»🏆Au chapitre des points positifs du bilan aussi, l’opération « Win Win ». « Elle n’est pas terminée mais a aussi été un beau succès et le District a pu montrer l’utilité de la bonne gestion de ses réserves. Le montant initialement envisagé était de 10.000 euros, il a été porté à 30.000 en janvier pour soutenir les clubs dans des actions alimentaires ou non, initiées dans le cadre de la crise Covid. Pour rappel, le District s’engageait à octroyer aux clubs qui menaient ces actions un montant proportionnel à leur engagement financier avec un plafond de 1000 euros. A ce jour ce sont près de 20.000 qui ont été octroyés pour 24 opérations. Mieux encore, ces actions, comme d’autres ont eu un bel écho dans la presse et les réseaux sociaux. On a gagné en visibilité et c’est une excellente chose ; cela crée un bel effet boule de neige sur les réseaux sociaux car on a pu le constater, les publications des clubs sont aussi « likées » par des gens qui ne sont pas Lions…On en a eu un bel exemple avec les publications relatives à l’opération vélos de notre ami Joseph. Les clubs qui ont procédé à des remises de vélos ont communiqué sur Facebook et ont suscité beaucoup de réactions très positives et pas que des membres de nos clubs… Belle opération donc et belle communication qui a pu montrer que nous étions, plus que jamais sur le terrain et que notre idéal de « Servir » pouvait prendre des formes peu habituelles. Tout cela fait partie des résultats positifs de cette année d’exercice ».✅ Dernier point important, c’est bien évidemment la Convention qui se tiendra le 15 mai prochain. Le club de notre gouverneur avait mis les petits plats dans les grands pour pouvoir accueillir ses invités dans le magnifique cadre de la Faculté agronomique de Gembloux mais les dispositions sanitaires imposées par le Codeco ne le permettront pas. « Cette convention 2.0, cela n’est hélas pas une surprise sera numérique et donc virtuelle. Là aussi, nous avons fait un effort sur la communication, une page est dédiée à l’événement sur notre site (www.convention112d.be/) et les deux vidéos de présentation ont semble-t-il été très bien accueillies. ▶️ Comme la communication était un de mes objectifs prioritaires, le District a mis en place des gens compétents et a fait l’acquisition de matériel pour pouvoir fourni un travail professionnel. Les clips vidéo en sont une belle illustration mais un gros travail a aussi été réalisé sur nos sites pour les rendre complets et conviviaux. Toutes les informations s’y trouvent. Un travail important a aussi été réalisé en amont pour communiquer sur l’événement, son déroulement et l’organisation ; vous avez ainsi reçu par courriels les bulletins d’inscription. Tout le monde peut s’inscrire mais il faut préciser qu’il y a deux types d’inscription. La première est gratuite mais nous proposons aussi une formule que nous avons appelée « Le pack apéro » au prix de 5 euros. Ceux qui sont intéressés recevront à la maison un très sympathique colis qui leur permettra de prendre l’apéro à la santé du District. Il faut le préciser quand même, ce « pack » ne sera accessible qu’aux 200 premiers inscrits.🎦 S’il est bien entendu que personnellement je préfère et préférerai toujours le « live », par contre, la visioconférence a le gros avantage de pouvoir bien structurer la réunion, de bien mesurer les temps d’intervention laissé aux participants. Beaucoup de choses sont préenregistrées donc on peut intervenir sur les durées de passage. La présentation a aussi ses avantages puisque tous ceux qui ne savent ou ne veulent pas se déplacer ont quand même la possibilité de participer. Dans un monde idéal, je pense qu’on devrait pouvoir jouer sur ces deux tableaux, la convention « en live » pour tous ceux qui viennent d’ordinaire aux conventions et en différé sur les réseaux sociaux ensuite pour ceux qui ne savaient pas être présents. Mais il faut le dire aussi on ne saurait pas avoir une convention en live filmée par des professionnels et retransmise en direct ; le budget serait trop lourd. 🔁 L’an dernier, comme cette année, nous avons loué des studios, cela coûte de l’argent mais c’est indispensable. Fort heureusement, avec le matériel que nous avons actuellement on sait facilement mettre des caméras, des micros, filmer et envoyer sur les réseaux sociaux… jusqu’au jour où les réseaux sociaux se feront payer pour le faire…ℹ️ Quoi qu’il en soit, rendez-vous est donné le 15 mai à tous Les Lions du D112d mais il faut rappeler que l’inscription est obligatoire pour obtenir le lien qui permettra de nous rejoindre. Pour vous inscrire, connectez-vous sur www.convention112d.be/rejoignez-nous/. On vous attend nombreux ! » ... See MoreSee Less
View on Facebook
View on Facebook

Abonnez-vous et recevez les nouveautés du site par mail